Ce site est en cours de modification.

Crise d'adolescence, mythe ou réalité?

Crise d'adolescence, mythe ou réalité?

Crise des 2 ans, crise d'ado, crise de quarantaine...

Et si ces "crises" étaient simplement des manifestations d'un passage qui engendre plus ou moins de malaises selon la façon dont l'enfant est accompagné?

Et si on changeait notre regard sur nos enfants dans ses moments?
Si nous repensions notre façon d'appréhender ces transistions?
Gageons que les choses seraient différentes et qu'alors le mot de "crise" deviendrait obsolète.

Prenons l'âge de 2 ans:

Cette période est très pénible à vivre pour l'enfant d'un point de vue émotionnel; Il s'agit pour lui d'intégrer toutes sortes de règles (sociales, de sécurité, d'hygiène...) tout en étant traversé par de véritables tsunamis émotionnels!

enfant colère


Si nous adoptons une atitude trop rigide (contrainte, punition, déresponsabilisation) il y a fort à parier que l'enfant ne saura pas s'occuper de ses émotions. Il sera contraint d'obéir c'est vrai mais son cerveau ne maturera pas de façon optimale.
La conséquence : Lors de la deuxième période de grand remaniement de son cerveau, à l'adolescence, votre enfant ne sait pas faire face à ses émotions en revanche il a bien appris comment éviter la punition (mensonge, dissimulation).
Il ne s'agit pas non plus d'être laxiste car un enfant a qui nous n'aurions pas fixer de limites les cherchera de lui même soit en se mettant en danger (blessure) soit en se mettant en situtaion d'être arrété par la société (vol, drogue...).

Un enfant qui est accueilli dans ses émotions mais dont les comportements sont repris dès tout petit et qui bénéficie d'un amour inconditionnel sera très probablement un ado en paix qui n'aura nullement besoin de "criser" pour exister.
Notre rôle de parent sera encore et toujours de l'accueillir et de l'aider à traverser cette autre évolution.

Voyez que déjà si on remplace crise par évolution le tableau n'est pas le même!

Pour la crise de la quarantaine je vous laisse méditer sur vos différentes "évolutions" et la façon dont vous avez été accompagnés!
La bonne nouvelle c'est qu'il n'est jamais trop tard pour changer, le cerveau se developpe tout au long de notre vie et la bienveillance peut s'apprendre et s'appliquer (surtout à soi-même) à tous âges...


Pour aller plus loin:

Dossier dans Grandir Autrement sept/oct 2015 p48 Vous avez dit crise d'adolescence?
Pour une enfance heureuse C GUEGUEN

 

 

 

 

gueguen

 

atelier parent

Related

Partager

Poster un commentaire

Catégories



Calendrier 2016